Publié dimanche 13 décembre 2020 à 15:02
Un feu d’artifice de livres, c’est un peu ce que nous vous proposons cette semaine comme une gerbe de lumière dans ce mois de décembre qui en a bien besoin. A chaque contributeur des pages Livres, une quinzaine de personnes, journalistes mais aussi chercheurs, j’ai demandé d’imaginer les romans, les récits, les polars, les essais, les bande-dessinées qu’ils garderaient coûte que coûte avant de fermer la porte à 2020 et d’enjamber le seuil de 2021.

Chacun, chacune a reparcouru ses lectures et ses articles de l’année pour se souvenir des élans, de l’admiration et des émotions ressentis afin d’établir cette sélection, forcément très subjective. Voici les réponses: 50 coups de cœur, 50 lectures qui ont marqué cette année hors-norme. (Lisbeth Koutchoumoff Arman)

Les brumes de Parme

 

 

Valerio Varesi retrouve ici la saison froide qui lui est chère. Envahi par le doute, son commissaire, Soneri, part sur les traces d’une femme d’origine roumaine dont le corps a été retrouvé carbonisé près d’un carambolage. D’une grande beauté, elle avait été la maîtresse de plusieurs hommes de la bonne société parmesane. Une manipulatrice? Une victime? Soneri va devoir trancher. Or, encens et poussière n’est toutefois pas que le roman d’une enquête. C’est le portrait d’une ville où l’auteur s’attarde avec tendresse sur les petites gens et ceux qui sont différents. (M. D.)

Valerio Varesi, «Or, encens et poussière», traduit de l’italien par Florence Rigollet, Agullo, 298 pages

Lire aussi: Valerio Varesi renoue avec Parme en hiver